GRAVITE, SERINGUES ET POMPES

Pompe_nutrition_enterale1Avant la vulgarisation des pompes de nutrition, on utilisait tout simplement la gravité pour administrer les nutriments. Cette méthode permettait un débit faible mais supposait que le patient reste sur un lit pour être parfaitement détendu et ne pas se contracter et clamper la sonde.

La modernisation du matériel permet de choisir la technique la plus adaptée aux contraintes du quotidien du patient.

Dans certains cas, si le patient le tolère bien, on pourra administrer directement les nutriments à l’aide d’une grosse seringue avec un débit très rapide. Cette méthode permet de passer une grande quantité en très peu de temps, sans nécessiter de matériel très technique. Elle n’est possible que chez des patients dont la taille de l’estomac est normale et son débit de vidange également, en particulier des adultes ou des adolescents, pas chez les enfants ni les nourrissons.

Quand le débit d’injection des nutriments doit être contrôlé de façon très précise et régulière et que leur administration est étalée dans le temps, on utilise une pompe qui régule à la fois la vitesse et le volume à délivrer. Cette pompe et la poche de nutriments qui lui est raccordée peuvent être accrochées à un pied à perfusion quand le patient est alité (ou la nuit), ou se ranger dans un sac à dos fourni par le fabriquant (ou adapté par le patient ou sa famille) afin de pouvoir se déplacer partout en étant nourri en continu.