LA POMPE (DÉBIT-PALIERS-VOLUME)

à chacun son sac de pompeDepuis l’arrêté du 18 juin 2014 (effectif au 1er septembre 2014), la perfusion de la nutrition parentérale doit se faire obligatoirement à l’aide d’une pompe.

Il existe deux types de pompe : fixe ou portable. L’intérêt de la pompe portable est de pouvoir être utilisée en ambulatoire (pouvoir se déplacer librement tout en étant branché).

Dans les poches de parentérale, le glucose, en plus d’être énergétique, sert à réguler l’osmolarité du soluté. Pour éviter l’hyperglycémie en début de perfusion et l’hypoglycémie au débranchement, des paliers croissants et décroissants sont effectués en début et en fin de perfusion. Ils permettent au corps d’adapter son débit d’insuline en fonction de l’apport en glucose.

pompeLe débit de la pompe est ajusté en fonction du gabarit du patient (âge, poids).

Le volume dépend de la pathologie et des apports nécessaires.

Le temps de perfusion dépendra donc du débit maximum autorisé pour le patient et du volume à perfuser. Les paliers sont définis en conséquence.

Chaque cas étant particulier, il est impératif de se conformer à la prescription technique médicale.